La vision nocturne de Denise Laferrière
La vision nocturne de Denise Laferrière
Nightlife - par Réjean Paquin publié jeudi, le 10 octobre 2013

La conseillère municipale du district de Hull-Val-Tétreau, Denise Laferrière, est très enthousiaste à l’idée de voir les tenanciers et restaurateurs de l’Ile–de-Hull se rallier à une même vision d’un vent de renouveau, soit celui d’un pôle ludique où on peut affirmer haut et fort « qu’on s’amuse ici » !

Longtemps hanté par les années sombres des confrontations à la sortie des bars de la Promenades du Portage, le citoyen gatinois évitait de se promener au centre-ville, et avec raison ! Il peut maintenant entrevoir dans un avenir très rapproché le plaisir de circuler librement en toute sécurité dans ce même secteur. « Vous observez dans toutes les grandes villes que lorsqu’il y beaucoup de monde dans le « nightlife », on se sent plus en sécurité ! C’est ce que nous voulons créer dans notre centre-ville », de lancer la conseillère municipale.

Elle explique ce virage par la volonté des entrepreneurs de vouloir innover, de changer la réputation du Vieux-Hull et de ses alentours. Mais ce changement s’est opéré de façon très lente, voire même à pas de tortue depuis le nettoyage en règle de Claude Bonhomme pour stopper l’hémorragie de l’image négative du centre-ville de l’ex-ville de Hull. Depuis la fusion en 2001, les élus municipaux n’ont accouché d’un plan que huit ans plus tard, c’est-dire en 2009, dans le cadre du Programme participatif d’urbanisme. Un processus très long, mais nécessaire pour brasser les idées !

Depuis, la conseillère a remarqué une vague d’optimisme parmi les entrepreneurs qui voyaient une porte bien ouverte pour la créativité et l’innovation. « Les propriétaires de bars semblent heureux de l’orientation.  Nous favorisons l’émulation de tous les types d’activités culturelles. Aujourd’hui, c’est très diversifié ! On retrouve des établissements qui présentent du théâtre, du slam, de la poésie, du blues, du rock progressif, de l’underground », de poursuivre Denise Laferrière. Elle cite notamment l’exemple des brasseries artisanales qui en comptent maintenant sept sur les territoires québécois et ontarien.

Et la clientèle change ! Qui n’a pas remarqué la recrudescence des tours à condos dans le centre-ville ? « On construit en hauteur et cela va attirer des professionnels de 35 ans et plus avec un revenu intéressant. Nous avons aujourd’hui 20 000 résidents et travailleurs qui résident au centre-ville de Gatineau. Et ce chiffre va augmenter considérablement durant les prochaines années. Ça va être agréable de se promener le soir dans notre centre-ville. Comme je l’ai dit plus tôt, plus il y a de monde, plus c’est sécuritaire », de souligner la conseillère.

Cette dernière cite aussi avec beaucoup de fierté la venue de Véronique Rivest, deuxième sommelière au monde, qui a choisi Gatineau pour ouvrir son bar à vin dans l’ancien restaurant Le Twist. L’ouverture de ce bar très attendu est prévue pour février 2014 durant les festivités du Bal de Neige. « Elle a choisi Gatineau, ce n’est pas rien ! Sans parler du réaménagement du ruisseau de la Brasserie et du quartier culturel du secteur Montcalm, la vie nocturne de notre centre-ville en sera définitivement transformée ! », de conclure Mme Laferrière.

Disqus

Branchez-vous à Barbuzz.net

Les plus populaires

Agenda urbain
Cinéma


Tweets de l'Outaouais
31, boulevard St-Joseph
Gatineau (Québec) J8Y 3V8

Téléphone : 819 777-4312
Sans-frais : 1-866 422-7289
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter