Un centre-ville et sa fierté selon Isabelle Miron
Un centre-ville et sa fierté selon Isabelle Miron
Nightlife - par Réjean Paquin publié jeudi, le 17 octobre 2013

«Je veux un centre-ville que tous les Gatinois pourront montrer avec fierté à tous nos visiteurs», de lancer d’entrée de jeu la candidate d’Action Gatineau, Isabelle Miron. Elle se dit consommatrice de culture et de nightlife hullois. Originaire de la région de Québec, Isabelle Miron savoure maintenant la vie urbaine du centre-ville de Gatineau.

Elle était là lorsque le conseiller Bonhomme a nettoyé le centre-ville de tous les bars qui attisaient les confrontations nocturnes. «Il y a 10 ans, ça ne marchait pas! Il y avait une attitude de défaitisme. Mais maintenant, tout ça a changé», de poursuivre la candidate d’Action Gatineau dans le quartier Hull-Wright.

Cette dernière affirme qu’il y a eu un énorme changement dans l’attitude des gens. «C’est maintenant plus ouvert. Il y a eu de nombreuses initiatives dans les dernières années qui ont littéralement transformé la vie et le visage du centre-ville. Les gens se mettent ensemble pour collaborer. On n’a qu’à penser au succès du Festival Outaouais Émergent. On est maintenant sur la mappe !».

Elle cite aussi les belles collaborations entre les différents bars pour l’organisation de l’Oktoberfest et d’autres activités conjointes. Isabelle Miron souhaite que les gens continuent à se parler et à collaborer. «La Ville doit encourager des initiatives du genre, telles les soirées slam au Troquet et les projections de films au Café des 4 Jeudis», de souligner la candidate qui favorise un rapprochement de la culture au nightlife.

Elle note quand même des améliorations à apporter, notamment en ce qui concerne l’émission des permis qui, selon elle, prend beaucoup trop de temps. «L’administration municipale doit simplifier la vie des commerçants. Attendre trois ans pour l’émission d’un permis, c’est ridicule. Et ça décourage certains commerçants. Pour qu’il y ait plus de bars et de cafés dans notre centre-ville, il faut véritablement accompagner l’entrepreneur dans sa démarche et lui simplifier la vie», de dire Isabelle Miron.

Cette dernière caresse l’idée d’un projet rassembleur autour de l’axe Montcalm et du Ruisseau de la Brasserie. «Aujourd’hui, c’est un dépotoir à ciel ouvert ! La revitalisation du Ruisseau de la Brasserie permettra la réalisation de nombreux projets, dont le déménagement de la bibliothèque de la Maison du Citoyen sur la rue Montcalm. Ça sera un endroit rassembleur !», ajoute Mme Miron.

Celle-ci constate aussi la densification de la population du centre-ville avec la venue de tours à condo. Elle craint, entre autres, un sérieux problème de stationnement au centre-ville. «Cela va créer des difficultés, surtout en hiver, lorsque les heures d’interdiction de nuit peuvent mettre un frein à la vie nocturne».

La revitalisation du centre-ville passe aussi par un changement de mentalité. «Il faut arrêter de penser en fonction des fonctionnaires. Comme pour le marché public qui est ouvert en fonction des heures de bureau. Pourquoi pas l’ouvrir les fins de semaine ? Il y a quelque chose à exploiter ici et c’est seulement lorsque la culture rejoindra le nightlife !»,  conclut Isabelle Miron.

Disqus

Branchez-vous à Barbuzz.net

Les plus populaires

Agenda urbain
Cinéma


Tweets de l'Outaouais
31, boulevard St-Joseph
Gatineau (Québec) J8Y 3V8

Téléphone : 819 777-4312
Sans-frais : 1-866 422-7289
Rejoignez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter