Ronald Noganosh. Une célébration




  • Une célébration de la vie en l’honneur de Ronald Noganosh se tiendra le dimanche 17 décembre, de 14 h à 17 h au Studio de la Cour des arts au 2, avenue Daly, Ottawa, Ontario.

    Avec la disparition de Ron Noganosh en novembre 2017, la communauté artistique d’Ottawa-Gatineau a perdu l’un de ses doyens ainsi qu’un artiste qui a profondément marqué les arts visuels au Canada. Ce pionnier de l’assemblage laisse des sculptures et installations d’objets trouvés, des toiles et des dessins où l’humour sert à critiquer de façon poignante la manière dont la culture contemporaine s’intéresse aux problèmes qui affligent les peuples autochtones au Canada. L’auteure et critique américaine Lucy Lippard souligne l’importance de Noganosh en notant : « cette juxtaposition ou fusion de l’humour et de la douleur, qui équivaut souvent à la colère, est au coeur d’une bonne partie de l’art autochtone contemporain, et Noganosh est l’un de ses principaux ambassadeurs » (2001). Artiste anishinābe (ojibwé) de la Première Nation de Magnetawan, Ron Noganosh avait étudié le graphisme au George Brown College à Toronto, puis les beaux-arts à l’Université d’Ottawa. Ses oeuvres ont fait partie d’importantes expositions sur la scène nationale – y compris la rétrospective It Takes Time [Il faut du temps] que lui a consacrée la Galerie d’art d’Ottawa en 2001 – et sur la scène internationale, au Costa Rica, au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis. Certaines de ses oeuvres comptent parmi les collections publiques du Musée canadien de l’histoire, de la Galerie d’art d’Ottawa, du Woodland Cultural Centre et du Centre d’art autochtone. Il nous manquera profondément, et l’influence de son oeuvre conservera à jamais sa pertinence.
    Débute à 14 h.
    @ Arts Court Studio, A-2 avenue Daly, Ottawa, Ontario, K1N 6E2, 613-765-5555, info@artscourt.ca, artscourt.ca